Chocolatier Saint-Lô

La photo a été prise en plein chantier et juste avant l'ouverture : nous intervenons toujours après les derniers corps d'états lorsque les lieux sont le plus propres possibles et ce afin d'avoir une qualité de pose irréprochable.
La problématique était ici d'atténuer l'entrée de chaleur par les vitrines du magasin (pour rappel 1 m² de verre engendre 800 watts/heure) et ce afin de préserver les chocolats. Le but ultime étant qu'ils ne décolorent pas, ne blanchissent pas car même si le goût ne change pas, un chocolat blanchi est invendable.

  • logosbas2